Première réunion BMF

posted in: Latest News @fr | 0

Bonne nouvelle : votre toute nouvelle fédération est à présent sur les rails. Et il est normal que nous vous dévoilions les principales décisions qui ont été prises lors de la première réunion BMF.

Le 21 mai, toute la commune de Vilvorde s’attelait aux préparatifs des funérailles de Jean-Luc Dehaene. Pourtant, le groupe qui s’apprêtait alors à investir le restaurant ’t Stropelleke, avait bien d’autres projets en tête. Certaines personnes se connaissaient déjà, d’autres se rencontraient pour la première fois. Anciens ou de la nouvelle génération, Néerlandophones ou Francophones, hommes ou femmes, tous se réunissaient pour (enfin !) mettre sur pied LA fédération.

Après avoir fait connaissance, nous avons pu profiter d’un petit apéritif, à nos propres frais bien entendu. Le président Charles a pris ensuite la parole et a proposé un agenda plus élaboré. Après des débuts un peu hésitants, les langues se sont déliées aussi bien en français qu’en néerlandais. Avec, au final, un mélange de langues qui ne peut se rencontrer qu’en Belgique. Nous vous épargnerons toutefois la traduction de tout ce charabia. Et si on vous dit que la réunion a bien duré trois heures…

Les points à l’ordre du jour, tout comme les décisions, ont été passés en revue à un rythme très soutenu parce que d’autres tâches nous attendaient. Nous devions d’abord organiser l’ASBL d’un point de vue administratif, sans pour autant négliger les affaires pratiques. C’est avec bonheur que nous avons assisté au partage spontané des diverses tâches entre les membres du comité d’administration et les collaborateurs qui étaient présents, chacun selon ses capacités et ses talents. Le brainstorming s’est révélé très enrichissant. Ce fut un moment privilégié durant lequel tout un chacun se prenait à rêver tout haut au futur de BMF. Grâce à un flux d’idées toutes plus géniales les unes que les autres, nous avons été investis d’une énergie quasi surnaturelle, tandis que s’élaboraient les premiers plans destinés à la mise sur pied d’un événement pour cette fin d’année.

Il était près de 23h, lorsque nous avons clôturé notre séance. La fatigue marquait les visages de toutes les personnes présentes, mais aussi la satisfaction d’avoir mené à bien notre première réunion. Et bien que nous étions treize à table (!) et que nous avions bu quelques petits verres, tout s’est déroulé parfaitement, y compris sur le chemin du retour.

pips